Introduction générale - Thèse professionnelle du bon usage marketing pour les TPE

Arrivée à la fin de mon cursus scolaire, j’ai souhaité consacrer ma thèse à une thématique qui me passionne, en rapport avec mon projet professionnel. Aujourd’hui je termine mon contrat d’alternance dans le domaine de la communication et du marketing, dans un grand groupe comptant plus de 12.000 collaborateurs.

Cette expérience m’a beaucoup apportée et enrichie professionnellement, mais aussi personnellement. Avoir l’opportunité de travailler dans une grande structure, c’est la possibilité de concevoir une stratégie de communication avec un budget important et une équipe dédiée. C’est aussi l’occasion d’évoluer et de voir l’entreprise se transformer. Mais mon attrait pour les petites structures, qui n’ont pas toutes ces ressources à disposition et dans lesquelles j’ai eu la chance de travailler au cours d’autres expériences, ne m’a jamais quittée. Aujourd’hui, mon projet professionnel se dessine et se concrétise : j’ai l’ambition sincère d’accompagner les petites structures dans leur démarche marketing et de communication. Les TPE représentent aujourd’hui les deux tiers des entreprises en France, soit plus de 2,1 millions. Et pour autant, elles manquent cruellement d’accompagnement, en particulier sur certains domaines (marketing et communication). Les dirigeants ont des profils atypiques, tous différents et leur contact est enrichissant. C’est pourquoi, j’ai choisi de traiter la thématique suivante dans ma thèse professionnelle de fin d’études « Du bon usage du marketing pour les TPE ». Ma revue littéraire a été réalisé sous un format en entonnoir.

J’ai tout d’abord classifié et catégorisé les TPE, avant de mettre en avant leurs diversités, leurs caractéristiques ainsi que leur poids économique en France. Pour aller plus loin, j’ai également effectué de nombreuses recherches sur le profil et le comportement des dirigeants de petites structures, un angle qui m’a paru très intéressant à analyser au vue de mon projet professionnel. Enfin, pour être au cœur de mon sujet, j’ai effectué des recherches que j’ai retranscrit concernant le rapport des TPE au marketing, leurs forces et faiblesses, ainsi que les outils qui sont à leur disposition. J’ai mis en évidence l’impact du marketing dans la rentabilité et le développement des structures. Et pour conclure, j’ai traité le sujet de la gestion de la relation client dans cette typologie d’entreprises. Ces recherches m’ont confortée dans le choix de ma thématique ; en effet j’ai pris connaissance de nombreuses études consacrées aux PME, en revanche, il y en a peu concernant les TPE, ainsi, je pense que mon travail a un réel intérêt.

Afin de pouvoir confirmer ou infirmer mes théories construites suite à mes recherches littéraires, j’ai organisé ma partie « terrain » de manière à mettre en relation mes résultats avec mes recherches. J’ai rencontré six consultants en TPE, exerçant dans des domaines différents mais qui touchent tous au marketing. Les interviews que j’ai réalisées m’ont beaucoup apportée et aidée à comprendre la vision qu’ils ont de leurs clients. Ensuite, je me suis adressée directement aux dirigeants de TPE, via une enquête. J’ai pu mettre en relation les visions des consultants et des chefs de petites structures, pour comprendre les cohérences et les divergences de points de vue. Une fois ce travail effectué, c’est avec ma partie littéraire que j’ai mis en relation mes résultats d’enquêtes, qui ont permis de faire un état des lieux des bonnes et mauvaises pratiques en termes de marketing dans les TPE, de confirmer et d’infirmer mes hypothèses.

Pour pallier les problématiques rencontrées, j’ai choisi de concevoir un plan d’actions qui répond le plus possible à toutes les contraintes des dirigeants de petites entreprises : le manque de temps, de connaissances, de ressources financières. Je me suis reposée sur mes connaissances scolaire, mes différentes expériences et de nouvelles recherches pour développer mes préconisations. Stratégiques, managériales et opérationnelles, toutes sont liées et répondent à des problématiques concrètes. Mon plan d’actions, bien qu’ambitieux, reste crédible et réalisable, et apporte aux patrons de petites entreprises, une nouvelle manière d’être accompagnés sur le volet marketing global.


Suite : revue littéraire


© Tous droits réservés_Déborah SIMON
- Mail : d.simon2509@gmail.com
- LinkedIn : Déborah Simon
- Twitter : @DeborahSimonEF
- Diplôme BAC+5 Manager de la communication stratégique option digital à Sup’ de com Nantes (en cours de validation)