Revue littéraire - Thèse professionnelle du bon usage du marketing pour les TPE

PARTIE 1 - STRUCTURE

J’ai segmenté la première partie de ma thèse en quatre grandes catégories.
Dans un premier temps, j’ai développé un point sur la situation actuelle des entreprises en France, à l’aide d’études et de données chiffrées.
Ensuite, j’ai choisi d’effectuer un zoom sur les très petites entreprises et leurs caractéristiques.
Dans un troisième temps, j’ai amené le sujet de la démarche marketing au sein des petites structures, leur manière de fonctionner avec ces activités et leurs contraintes.
Puis j’ai terminé mon analyse littéraire par un focus sur la relation client, qui est aujourd’hui plus que
jamais, au cœur des préoccupations des petites entreprises.

A RETENIR !

Les TPE sont nombreuses en France, et représentent une importante partie du tissu économique du pays. En effet elles contribuent à 21% de la valeur ajoutée française.
Caractérisées par leur effectif réduit, les types de micro-entreprises sont divers et variés. On y trouve des artisans, des commerçants, des associations, également des micro-entrepreneurs seuls, des professionnels libéraux, des startups ou encore d’autres types de structures composées de moins de 10 salariés et dont le bilan n’excède pas les 2 millions d’euros annuel.

Le management au sein de ces entités est particulier. Le facteur humain et relationnel est plus que jamais présent et primordial à prendre en compte. Les dirigeants, eux, sont très différents d’une TPE à une autre. Leur profil, leur valeurs,
leur rapport au développement de l’entreprise et surtout le secteur d’activité dans lequel ils travaillent influencent généralement la prise de décisions, le mode de travail et l’ambiance de la structure. Mais pas seulement ! L’environnement légal et économique joue également un rôle considérable dans le développement d’une TPE.
Nouvelles lois, transformations politiques, et bien d’autres, ne cessent d’évoluer et d’impacter les micro-enterprises. Elles n’ont pas non plus la même facilité à évoluer et se développer rapidement, contrairement aux PME et aux grands groupes.
Petit budget, équipes et compétences limitées, manque de temps... Les très petites entreprises n’ont bien souvent pas ou peu de fibre marketing.

Pourtant, la mise en place d’une démarche marketing est essentielle pour une structure de ce type, elle doit se démarquer et communiquer correctement. Sans démarche marketing, c’est également la relation client qui se désintègre, elle qui pourtant, est au cœur des préoccupations des micro-entreprises.


Suite : Catégories et classification des entreprises


© Tous droits réservés_Déborah SIMON
- Mail : d.simon2509@gmail.com
- LinkedIn : Déborah Simon
- Twitter : @DeborahSimonEF
- Diplôme BAC+5 Manager de la communication stratégique option digital à Sup’ de com Nantes (en cours de validation)